Innovation DevOps Mainframe : Compuware Topaz Runtime Visualizer révèle les interactions entre les programmes en production

Compuware Corporation, leader mondial de l’édition de logiciels dédiés au mainframe, annonce aujourd’hui la livraison de la quatrième release de Topaz. Cette solution innovante permet aux organisations de tirer le meilleur parti de leurs environnements IBM z Systems.

Parmi les nouvelles fonctionnalités incluses dans cette dernière release, Topaz Runtime Visualizer (Topaz RV) fournit une visibilité sans précédent sur les interactions souvent complexes entre les programmes mainframe. Facilitant ainsi significativement la compréhension, la modification et la correction du code mainframe le plus ancien, le plus complexe et le moins bien documenté, par les développeurs experts comme novices.


Une cartographie instantanée du comportement réel d’un programme en production

Les entreprises doivent aujourd’hui mettre à jour leurs applications mainframe à un rythme de plus en plus soutenu, pour adresser des demandes métier en perpétuelle évolution. Les capacités de Topaz RV constituent à ce titre une aide particulièrement précieuse.

Sans Topaz RV, découvrir et comprendre les appels des programmes mainframe vers les autres applications et bases de données pendant une exécution, peut en effet s’avérer extrêmement fastidieux et être facteur d’erreur. En particulier pour les développeurs mainframe inexpérimentés qui doivent faire face à des applications souvent peu, voire pas du tout documentées.

Avec Topaz RV, en revanche, les développeurs peuvent générer, en quelques minutes, une cartographie intuitive des appels externes effectués par un programme pendant une exécution – sans qu’il soit nécessaire de se référer au code source. Ils s’épargnent ainsi de longues heures de travail méticuleux, tout en s’assurant la précision et l’exhaustivité des résultats obtenus.

Compuware Topaz Runtime Visualizer

Compuware Topaz Runtime Visualizer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Topaz RV permet par ailleurs aux développeurs de zoomer sur les appels externes d’un programme, pour déterminer la fréquence de ces appels pendant une exécution et/ou les ensembles de données auxquelles le programme accède à chaque étape de son exécution. Cette vision les aide à mieux identifier les potentiels incidents de performance, les actions inefficaces et les impacts inter-programmes.

Topaz RV est le complément idéal aux traditionnels parseurs de code source, qui énumèrent tous les appels externes effectués dans un code applicatif. En ne révélant et ne cartographiant que les appels inter-programmes qui s’opèrent pendant l’exécution d’une tâche de développement, quelle qu’elle soit – comme passer une commande ou générer un rapport mensuel – Topaz RV fournit aux développeurs une image instantanée claire et précise du comportement d’un programme tel qu’il s’exécuterait en production.

La nouvelle release de Topaz permet en outre aux développeurs, quel que soit leur niveau d’expertise, de réaliser des analyses d’impact plus rapides et plus précises, en créant des « projets » type Java – collections logiques de sources de données – qui leur permettent de déterminer et de rechercher les dépendances entre les programmes et les clauses copy, sans avoir à extraire le code source du mainframe.


Tirer pleinement parti du potentiel de son mainframe

Combinée avec les possibilités déjà offertes par les trois précédentes releases de Topaz – notamment la visualisation et l’édition des données cross-plateformes, la visualisation de code statique COBOL and PL/I, et la gestion des performances Java sur mainframe – cette release révolutionnaire permet de supprimer les obstacles qui ont empêché jusqu’à présent les entreprises de profiter pleinement du potentiel de leurs applications, données et équipements mainframe.

Parmi ces obstacles :

  • Le déclin de l’expérience et de l’expertise interne en matière de programmation mainframe ;
  • La documentation inadéquate des applications mainframe ;
  • Le manque de fiabilité du code source existant ;
  • La lenteur des processus de conduite du changement, qui reposent de façon excessive sur des analyses manuelles des programmes et/ou sur les connaissances singulières d’experts métiers clés (SME – Subject Matter Experts) ;
  • Les risques business liés aux changements réalisés dans un environnement aux dépendances et aux impacts complexes et mal appréhendés ;
  • La faible collaboration entre les développeurs mainframe et non-mainframe.

Ces freins deviennent particulièrement problématiques, maintenant que les applications mainframe sont de plus en plus sollicitées pour supporter les appels depuis des plateformes mobiles (téléphone, tablettes), et bien d’autres aspects essentiels du business digital.

« L’environnement économique actuel nécessite de mettre sans cesse à jour notre code applicatif, pour adresser les réalités d’un marché en perpétuelle évolution. Il est donc impératif que notre environnement mainframe soit aussi agile que nos autres plateformes, explique Roberto Schmid, Service Manager Corporate IT Operations chez Helvetica Insurance. Compuware nous permet d’avoir cette agilité, grâce à des solutions qui nous aident à intégrer les bonnes pratiques DevOps au mainframe. Nous pouvons ainsi tirer pleinement parti de la valeur de notre portfolio d’applications mainframe, en nous appuyant sur la performance, la fiabilité, la scalabilité, la sécurité et la capacité de charge de la plateforme. »

« Plateforme par excellence pour les systèmes de gestion des entreprises, le mainframe est aujourd’hui le pilier de nombreuses applications digitales modernes, ajoute Jason Bloomberg, Président de Intellyx, société d’analyse de la transformation digitale. En s’engageant à accompagner les générations actuelles et futures de professionnels du mainframe avec des outils ergonomiques et innovants, Compuware offre un service notable aux entreprises qui considèrent le mainframe comme une plateforme digitale d’avenir. »

 

La culture agile de Compuware et « l’idée de génie de Gary »

Cette release de Topaz est la quatrième cette année – un rythme sans précédent pour un éditeur de logiciels mainframe. Compuware favorise l’agilité, mais en donne également l’exemple.

L’histoire derrière la création de Topaz RV est à cet égard très parlante. L’architecte logiciel de Compuware Gary Michalek a en eu l’idée un week-end de juillet dernier, alors qu’il réfléchissait aux défis auxquels il devait faire face sur l’un de ses projets. Dès le mardi suivant, il en a parlé à ses collègues. Le lendemain, il était dans le bureau de Chris O’Malley, CEO de Compuware, pour lui présenter son idée. Le jeudi, il rencontrait le Product Council, qui lui a donné une semaine pour creuser son idée avec ses clients et les experts métier Compuware, afin de pouvoir présenter un prototype. C’est au cours de cette réunion que le feu vert a été donné au projet.

Dans les semaines qui ont suivi, l’équipe de Topaz RV a opté pour une approche Agile dans l’écriture et les tests de son code, tout en mobilisant des clients et des testeurs internes. Compte tenu de l’enthousiasme des clients, Runtime Visualizer est finalement devenu la fonctionnalité phare de cette nouvelle release.

Le 1er octobre, soit tout juste 84 jours après que l’idée ait germé dans l’esprit de Gary Michalek, la nouvelle solution, innovante et à forte valeur ajoutée, était fin prête pour les environnements de production des clients.

« Nous venons de tordre le coup aux idées reçues selon lesquelles le mainframe est par nature plus lent et moins réactif que d’autres plateformes, explique Chris O’Malley. ”L’idée de génie de Gary” démontre que vous pouvez aller aussi vite sur du mainframe que sur n’importe quelle autre plateforme. A condition d’avoir la bonne culture, les bons process et les bons outils. »

 

octobre 26th, 2015 by